Sacs Chanel

Sacs Chanel

Histoire de la maison Chanel

Née à l'aube de la révolution féministe, la maison fondée par Gabrielle Chanel a libéré les femmes du corset et réinvente sans cesse les contours de la féminité, le tout en prônant l'élégance. C'est le grand message libératoire que portera cette femme légendaire.
Remontons le temps. À la fin du XIXème siècle, à cette époque comme tant d'autres précédemment, la femme française vit sous l'emprise d'un patriarcat étouffant, au propre comme au figuré. Le corps de la femme est utilisé, exploité, livré aux hommes. Il est corseté, la mode lui impose des contraintes et des souffrances physiques. La position sociale des femmes est peu enviable et il faut "bien se marier" pour pouvoir "réussir dans la vie". D'autres trouvent une certaine échappatoire en vendant leur corps ou en fréquentant le monde de la nuit. Le peintre Toulouse-Lautrec illustre ainsi à sa manière leur vie et leurs amours dans ses célèbres œuvres puissantes et colorées.
C'est en 1883 que nait la grande couturière Gabrielle Chanel, dite "Coco Chanel", à Saumur. Orpheline à l’âge de 12 ans, la jeune fille travaille dès l’âge de 20 ans dans un magasin de confection. Cinq ans plus tard, elle fait la rencontre d’Arthur Capel dit “ Boy”, qu’elle rejoint à Paris où elle ouvre son premier atelier de confection de chapeaux. Le succès est rapidement au rendez-vous et la jeune couturière ouvre alors un second magasin à proximité de la place Vendôme, puis un troisième à Deauville et un autre à Biarritz. Le reste de ses réalisations entre déjà dans le mythe.

Lire plus
TRIER
Filtrer

Un univers créatif à contre-courant


La mode Chanel obéit à un concept simple : entre élégance et simplicité, le style Chanel est à la fois essentiel et très riche. L’une des célèbres phrases de Coco Chanel dit : "La mode se démode, le style jamais". La créatrice a suivi ce fil conducteur tout au long de ses créations. Le caractère bien trempé de Coco Chanel, mais aussi d’immenses douleurs comme la perte prématurée et accidentelle de son grand amour, donne aux créations de Chanel une force particulière. Son œuvre se caractérise par certains leitmotivs que l'on reconnaît aisément.
Ainsi, le motif croisé matelassé fascinait Coco Chanel. Pour elle, le sac à main pour femme devait consacrer son statut et son unicité. Les sacs de la fin des années folles n'étaient pas adaptés selon elle. Leurs anses rigides obligeaient les femmes à les porter au bras ou dans le pli du coude. Ces positions étaient plutôt incommodes et empêchaient d'effectuer des mouvements libres. Ce triste constat l'a amenée à s'inspirer directement des sacs à bandoulière portés par les militaires. Réglables, pratiques, ils permettent d'utiliser les deux bras sans contrainte. Si ce détail peut sembler tout à fait incongru de nos jours, il a bien fallu que quelqu'une se soucie du bien-être des femmes au quotidien !
C'est la mission que s'est proposé Gabrielle avec son projet de sac à bandoulière. Elle en lance un premier en 1929. On raconte qu'elle a constamment retravaillé pendant plusieurs années le modèle 2.55 avant de le proposer à la vente.

Une large collection de sacs Chanel

Après un demi-siècle de création avant-gardiste, les sacs Chanel iconiques de Karl Lagerfeld sont en passe de devenir des pièces de collection. L’univers du monstre sacré de la mode, à jamais associé à la maison Chanel, est à retrouver chez MonogramParis.


Sacs Chanel "Timeless"


À ne surtout pas confondre avec le 2.55, autre sac phare de la maison. Le Timeless, crée en 1983, arbore une lanière de cuir tressée dans sa chaîne. Tous les ans, Chanel réédite le modèle classique mais aussi des nouveaux, originaux et colorés. Comme le 2.55, il existe en plusieurs formats, du tout petit au jumbo.
Boy


En 2010, Karl Lagerfeld, retrouve dans les archives de la maison une cartouchière, sorte de besace utilisée pour le rangement des munitions pendant la chasse. À l’époque des virées équestres de Coco Chanel avec son amant, la couturière utilisait cette besace comme sac à main. Le Kaiser de la mode s’en inspire et donne naissance à ce sac reconnaissable par son fermoir métallique et sa chaîne épaisse. En hommage au grand amour de Chanel, il le baptise « Boy », le surnom de son amant Arthur Capel.
Gabrielle
Introduit lors du défilé printemps-été 2017 de la maison Chanel ce dernier né reprend les fondamentaux de la maison française prônés par Gabrielle Chanel… Matelassage, chaîne métallisée et double C iconique, tout y est. Avec ce modèle Karl Lagerfeld a joué sur les oppositions - une base rigide thermoformée et un corps souple et léger - pour créer un sac désirable adapté à la vie de la femme moderne. L’originalité de ce sac se joue aussi dans la manière de le porter : en classique porté sur épaule ou en bandoulière, mais aussi en double porté combinant les deux options, avec une chaîne sur une épaule, l’autre en diagonale sur l’épaule opposée.

Recherche (57 produits)